La Capsule Rouge

Polaroid Festival à Paris – La photo instantanée à l’honneur à l’Espace des Arts sans Frontières

24 avril 2015 Sortir

Du 18 au 24 avril se tenait à Paris le Polaroid Festival. L’événement avait lieu à l’Espace des Arts sans Frontières (44 rue Bouret dans le 19ème). En tant qu’amateur de photo instantanée,  je ne pouvais passer à côté de cette célébration du polaroid. Je possède un SX70, un petit pola 600 en plastoc et un spectra qui ressemble à un magnétoscope de hipster (et un Fuji Instax mini 90 mais il parait que ça ne compte pas).

Le programme sur place était des plus intéressants : expositions, ateliers, animations et projections sur le thème du pola.

Les expositions réunissaient 12 séries de 12 photographes aux talents divers : Bertrand de Gouttes / Clément Grosjean / Diane Vo Ngoc / Emmanuel Françoise / Katherine Zymla / Kuong FMR / Lobbiaz / Françoise Deleuil / Jean-Pierre Guenec / Manon Giacone / Marion Lanciaux / Raul Diaz.

On se laisse bercer par la créativité et la sensibilité de chacun. Pour ma part, j’étais vraiment curieux de connaitre les appareils utilisés sur chaque série. Malheureusement pour moi ces infos n’apparaissaient pas.

On se rattrapera donc sur les projections. Bon je n’avais hélas pas le temps d’apprécier toutes les vidéos (trop de rendez-vous ce jour là). Mais j’ai me suis tout de même régalé avec un documentaire faisant la lumière sur Impossible Project. Il s’agit de la marque qui a racheté les machines qui servaient auparavant à fabriquer les vieux films polaroids de nos parents. Pour une histoire de normes, ils ont dû travailler sur une nouvelle formule plus écolo afin de pouvoir produire et commercialiser de nouveaux films. Bien que chers (a-t-on vraiment le choix ? :)), ces films deviennent de plus en plus stables et de qualité. Enfin pas tous hein.

J’aurai vraiment voulu regarder les autres projections mais le temps m’était hélas compté. Je suis également passé à côté des ateliers (naaaaan). J’aurai tellement voulu assister à celui sur les transferts d’émulsion. Il s’agit d’une technique qui permet de décoller la photo du polaroid pour la coller sur un autre support (exemple : un verre, une feuille de papier, du bois etc…) Il y a quelques années j’en faisais pas mal. Passés les premiers échecs on prend un vrai plaisir à manipuler dans tous les sens ses clichés. Tant pis pour moi je reviendrai l’année prochaine si l’événement est reconduit.

Bref, ce petit festival à l’ambiance intimiste était une vraie réussite. Félicitations aux organisateurs qui ont fait un très bon boulot. Pour plus d’infos sur l’événement, ça se passe en bas de page.

Information! Et si tu veux jeter un petit coup d’oeil à mes petits polaroids à moi c’est par ici qu’il faut aller.

Tu aimes cet article ? Partage-le !

Au sujet de l'auteur

La Capsule Rouge

"Captain Wesker, where's Chris?"

Laisser un commentaire