La Capsule Rouge

GrimLake – Dose surprise de post-rock avec Atlas Hands

13 octobre 2015 Musique, News
grimlake_01

GrimLake est un jeune groupe parisien de post-rock derrière lequel se cache un certain Mathieu Legros. Alors si tu ne connais pas cette branche bien fournie du rock, il s’agit d’une musique qui se veut instrumentale (pas de chant ou avec mega parcimonie). Les structures des morceaux sont très dynamiques (son clair ebow – piano // disto – batterie bien lourde). Certains peuvent même dépasser les 10 minutes. En général ça s’écoute attentivement dans un fauteuil avec une bonne verveine et une lumière tamisée.  Sinon le post-rock est un truc qui se vit aussi en le jouant (si tu peux), ou en l’écoutant sur scène. Mes groupes de prédilection dans le genre sont Mogwai, God is an Astronaut, Mono, Russian Circles etc…

J’ai découvert GrimLake sur le site de concerts Hoppening (dont je recommande vivement l’application pour dénicher les bons concerts du jour dans ta ville). Ça m’a donné envie d’aller en écouter un peu plus en m’intéressant à leur dernier album en date « Atlas Hands« . Et bien j’ai vraiment aimé (le titre Obedience avec les choeurs est ouf) !!! L’album est sorti en auto-production en juin dernier. Il ne révolutionne pas le genre déjà bien fourni mais diantre que c’est bien fait. C’est planant, mélancolique et très puissant. La production est de très bonne qualité, l’artwork joliment pensé. Bref c’est pro et en plus c’est pas trop connu.

Petite cerise sur le gateau, la jeune formation propose d’écouter gratis leur album sur bandcamp ou youtube. Et si tu as quelques euros dans la poche, tu pourras aussi te payer une édition physique qui a vraiment de la gueule.

Enfin si tu ne sais pas quoi faire le mardi 20 octobre à Paris, GrimLake se produira avec le groupe Charbon sur la scène de l’International. Belle soirée en perspective donc.

Information! Plus d’infos sur GrimLake : Facebook | Bandcamp | Twitter | Youtube

Tu aimes cet article ? Partage-le !

Au sujet de l'auteur

La Capsule Rouge

"Captain Wesker, where's Chris?"

Laisser un commentaire